7 gestes écologiques quotidiens

Si vous lisez ceci, c'est que vous avez enfin pris la bonne décision. Vivre d'un mode de vie écologique nécessite beaucoup de volonté. Pourtant, c'est si simple de prendre soin de soi et de la planète! Commencez par ces 7 petits trucs à appliquer dans votre quotidien et vous ferez une grande différence pour l'environnement. N'oubliez pas, chaque geste compte.

1. Limiter vos déplacements

Ce n'est plus du tout un secret, opter pour le vélo, la marche, le train, l’autobus, le métro ou le covoiturage permet d’émettre moins de gaz à effet de serre (GES). Malgré que la voiture soit le moyen de transport de prédilections, il faut absolument considérer les solutions écologiques précédentes. Ces alternatives permettent d’économiser de l’argent et de se remettre en forme, en plus de ralentir les changements climatiques.

L'éco-conduite est aussi un moyen efficace permettant de réduire sa facture d'essence d'environ 20%. Rouler doucement pendant les cinq premiers kilomètres, limiter sa vitesse à 110 km/h sur l'autoroute, arrêter le moteur dans une file d'attente, vérifier la pression des pneus, limiter l'usage de la climatisation sont quelques exemples d'éco-conduite. C'est une manière simple de diminuer votre empreinte carbone.

2. Économiser l'eau

La consommation d'eau peut facilement être diminuée au quotidien. En effet, il suffit de prendre une douche au lieu d'un bain et de couper l'eau lorsqu'on se savonne ou qu'on se brosse les dents pour faire une différence. Il est également possible de consommer l’eau du robinet en installant un système de filtration d’eau (si nécessaire) afin de ne pas acheter de l’eau embouteillée.

Il faut savoir que chaque fois que la chasse d'eau est activée, jusqu'à 18 litres d'eau potable purifiée est consommée. Cette eau devient polluée et inutilisable jusqu'à ce qu'elle soit traitée de nouveau. Une bonne action serait de ne pas tirer la chasse inutilement. 

3. Réduire votre consommation d'électricité

Il y a plusieurs façons de réduire sa consommation d'électricité à commencer par le chauffage. Lorsqu'on chauffe notre maison, chaque degré au-dessus de 20 °C consomme 5 % d’énergie de plus toutes les 24 heures. Baisser la température de 3 ºC pendant seulement 8 heures permet d'économiser jusqu'à 6% en frais de chauffage. Vous n'avez qu'à diminuer la température la nuit ou lorsque vous quittez votre domicile et vous y verrez une réelle différence.

Une autre astuce serait de changer ses ampoules pour des ampoules à diode électroluminescente (DEL). Elles ont une durée de vie jusqu'à 25 fois plus grande qu'une lumière à incandescence et jusqu'à 4 fois plus grande qu'une fluocompacte. De plus, les lampes à DEL produisent 90% moins d'énergie qu'une lampe à incandescence. Elles sont également plus écologiques par le fait qu'elles ne génèrent aucun champ électromagnétique et rayon ultraviolet, en plus de ne pas contenir de mercure.

Il est bien de penser de ne pas laisser les appareils inutilisés allumés en permanence. Les appareils électroniques consomment énormément d'énergie même s'ils sont mis en mode veille. Pensez aussi à fermer les lumières lorsque vous quittez une pièce. 

4. Diminuer les déchets alimentaires

Les déchets alimentaires sont un point important dans la course contre la pollution environnementale. Parce qu'en plus d’être souvent gaspillés, les aliments nécessitent une quantité importante de ressources naturelles pour leur fabrication, leur transport et leur élimination. Tout est dans la planification des repas. Le simple fait de dresser une liste empêche de remplir le panier d’aliments qui risquent d’être gaspillés. Déterminez à l'avance les ingrédients dont vous aurez besoin pour la semaine avant de vous rendre à l'épicerie. Le vrac s'avère également une excellente option pour n'avoir que la quantité désirée de certains ingrédients.

Le compostage est une solution simple et naturelle qui consiste à retourner vos matières organiques à la terre. Cette pratique accélère la décomposition des aliments et diminue les multiples impacts néfastes reliés au transport et à l’élimination des déchets. Elle diminue la pollution de l’air, du sol et de l’eau et elle a des effets bénéfiques sur la santé humaine, la faune et la flore.

7 gestes écologiques blogue

5. Revoir votre régime alimentaire

Bien qu'il existe plusieurs régimes possibles à ce jour, notre première recommandation serait de suivre les guides alimentaires. En plus de veiller à votre santé, ils évitent grandement la surconsommation de produits. Sachez-le, la surconsommation de viande a un impact considérable sur l’environnement : compétition pour les terres agricoles, émissions de GES, pollution des milieux et bien d'autres.

Pour vous donner quelques statistiques, la production agricole est responsable d’environ 20% des émissions de GES. L'élevage, la production de soja et d'huile de palme ainsi que l'agriculture de produits vivriers (féculents, fruits et céréales) représentent 70 à 80% de la déforestation dans le monde. Ce n'est pas tout, 90% des poissons sont surexploités ou pleinement exploités afin de répondre à notre consommation croissante en produits de la mer. Afin que nos écosystèmes naturels mondiaux ne disparaissent complètement, il est important de consommer de manière raisonnable.

Nous avons donc découvert un nouveau mode de consommation alimentaire qui représenterait le régime idéal : le flexitarien. C'est simple, il mange moins de viande et opte pour des produits saisonniers. Il mange un peu de tout, raisonnablement et se penche sur les aliments de qualité. C'est une manière efficace de répondre à vos besoins nutritionnels et de diminuer votre empreinte carbone.

Voici un exemple du menu d'un flexitarien trouvé sur le site de la WWF :

  • Moins de viande (3 jours sans viande par semaine) ;
  • Moins de poisson (2 repas max par semaine) ;
  • Plus de légumes cultivés proches de chez vous et saisonniers ;
  • Plus de légumineuses et de céréales (à chaque fois que vous supprimez les produits dérivés des animaux : viande, poisson, lait, œufs) ;
  • Moins de produits transformés et de farines raffinées (diminuer de moitié) : cuisinez vous-mêmes pour être sûrs de ce que vous mangez ;
  • Plus de labels (étiquettes certifiées biologique, naturel, riche en oméga-3, etc).

Manger bio est aussi important afin de préserver les sols, les rivières et votre santé. Nous retrouvons maintenant une multitude de produits certifiés biologiques dans les boutiques spécialisées et les supermarchés.

6. Ne gardez que le nécessaire dans votre garde-robe

Il est facile d'acheter uniquement en fonction de ses besoins. Nous n'avons pas besoin de se relooker à chaque changement de saison. La surconsommation de vêtements gaspille des tonnes de ressources, la fabrication et la production du textile nécessitent l'utilisation de produits chimiques et le transport de la marchandise cause de la pollution. 

N'achetez que le nécessaire, réutilisez vos pièces chaque année, redonnez une deuxième vie aux vêtements bon à jeter et optez pour le seconde main. Tout ça fera une grande différence. 

7. Engagez-vous

Lorsque vous aurez fait tous ces gestes, il ne vous reste plus qu'à vous engager activement dans le développement de votre milieu. Mieux consommer pour préserver votre santé et votre planète est une chose, mais prendre conscience des enjeux environnementaux et ainsi s'engager dans des actions communautaires en est une autre.

Débutez en soutenant financièrement un organisme à but non lucratif (OBNL). D'ailleurs, pour chaque produit vendu sur notre boutique, 1$ est versé à un OBNL. Donc, à défaut de pouvoir changer le monde rapidement, il suffit de faire ces petits gestes quotidiens et de consommer des produits écologiques. Pourquoi ne pas commencer par des produits Ékoverda?

Articles Récents

Le végétarisme, facile à intégrer dans vos vies

Quelques alternatives de protéines Depuis l’après-guerre, la consommation de viande des êtres humains a doublé, passant de 50 kg par an à plus de 110 kg. Alors qu'à l’inverse, leur...

Quelques solutions écologiques

Le recyclage est l'une des premières solutions quant à la réduction des déchets. Cependant, les centres de tri débordent et tout ne peut être réellement recyclé. Avec le temps, plusieurs...

Un peu plus sur la boule de lavage…

Découvrez notre boule de lavage, qui permet de nettoyer votre linge sans lessive ni détergent. En plus, elle vous fera économiser de l'argent! Les avantages de la boule de lavage...

Huile essentielle ou eau de linge ?

Découvrez les multiples avantages et désavantages à l'utilisation d'une huile essentielle ainsi que notre recommandation sur l'alternative à utiliser. Qu'est-ce qu'une huile essentielle ? Une huile essentielle (HE) est en...